Le poker est un jeu particulièrement apprécié depuis son apparition au dix-neuvième siècle. Il n'a fait depuis que se propager davantage et de connaître un très grand succès auprès de tous. Aujourd'hui et avec l'essor qu'a pris internet, on y joue même en ligne bien que la législation française soit particulièrement stricte là-dessus. Il y a bien entendu des lois et des règles à respecter pour jouer au poker, qui sont d'ailleurs les mêmes au casino qu'en réseau avec d'autres personnes qu'on n'arrive pas à voir. Il est toutefois évident qu'on peut plus facilement tricher lorsqu'on a en face de soi les autres joueurs et que des techniques parfois plus ou moins répandues existent pour berner ou faire croire à telle ou telle action et ainsi remporter la victoire. Parmi ces astuces ou ces « raccourcis » pour ne pas dire moyens de triche, il y a évidemment celle de la méthode martginale que nous vous détaillons un peu plus dans cet article. Qui sait ? Peut-être l'utiliserez-vous lors de votre prochaine partie et qu'il s'agira de la clé du succès qui vous manque pour remporter votre première victoire tout en épatant vos adversaires qui ne comprendront pas ce qui se passe avant de vous voir rafler la première place et enchaîner les bénéfices. 

Le poker, jeu favori au casino ?

Le mot « poker » désigne un ensemble de jeux de cartes qu'on peut aussi appeler famille. Il est tellement répandu à travers le monde entier que de nombreuses techniques et variantes en découlent, mais la base du jeu reste plus ou moins la même. Il est particulièrement répandu dans les casinos de façon générale et se joue à plusieurs à l'aide de cinquante-deux cartes et d'un ensemble de jetons, ces derniers représentent les sommes monétaires qui sont misées. Toute victoire entraîne un gain d'argent, et tout échec entraîne la perte de son argent, causant parfois au joueur défaitiste une entrée en phase de dettes, voire des problèmes de dépression et d'alcool.

Vous l'aurez deviné, le but du jeu et de remporter les jetons de l'adversaire à travers la constitution d'une combinaison de cinq cartes qui doivent afficher la plus haute valeur possible. Chaque joueur débute avec une certaine somme d'entrée qui servira de monnaie de début et qui évoluera en fonction des actions des différents participants. On suppose que le jeu a été introduit aux États-Unis d'Amérique par les marins français au début du dix-neuvième siècle, mais cela ne reste que des suppositions. Sa popularité n'a atteint son pic qu'avec l'arrivée des années 2000, notamment avec l'apparition d'internet et des jeux en ligne avec des tournois diffusés sur la télévision également et qui furent en plus de ça largement médiatisés par tous les moyens de communication, notamment les journaux et les affiches placardées.

La martingale, on vous apprend tout !

Comme promis au début de l'article, nous allons vous parler un peu plus en détail de la martingale, qui est une technique d'illusion permettant d'augmenter vos chances de remporter plus de gains dans tous les jeux de hasard et pas seulement le poker. Ce n'est techniquement pas vraiment considéré comme de la triche, mais plus une stratégie qui ne fonctionne pas forcément à tous les coups.

L'astuce étant que si vous êtes le seul à comprendre le mécanisme de la farce, il y a de fortes chances que vous arriviez à berner vos opposants en inversant la tendance de jeu. Vous allez donc suivre les étapes mentionnées ci-après.

  • On commence par miser une unité et recommencer la même chose à chaque gain. 
  • Si jamais vous perdez, il faudra doubler la mise et continuer ainsi jusqu'à ce que vous gagniez de nouveau. 
  • Regagner ne suffit pas, comme il voudra regagner la mise initiale en prime de l'unité concernée.

Il existe toutefois plusieurs autres variantes de la martingale, certaines étant plus crédibles et plus utilisées que d'autres et sont au moins une dizaines, notamment la grande martingale qui est moins prévisible et plus fiable, avec cependant des gains moins élevés. Elles ont été pour la plupart développées par des mathématiciens qui s'y connaissent en lois de probabilités et en variables aléatoires.